Une R8 de course qui troque son jogging pour une robe de soirée…

 

Lors d’un rassemblement, j’ai eu la chance de rencontrer le propriétaire de cette Audi R8 v8, bien connu d’un forum Audi, qui souhaitait redonner une seconde vie à son auto. En effet, celle-ci étant souvent utilisée en conditions extrêmes (circuit) pour lesquelles elle a été conçue toutefois, les séquelles pour l’aspect esthétique se font sentir: voile terne, gomme de pneu disséminée partout, goudron, poussière de plaquettes fortement incrustée…

Le choix du propriétaire s’est porté sur le programme le plus exclusif que nous proposons (Correction100%) pour la simple et bonne raison qu’il avait certains besoins spécifiques (démontage des jantes+traitement céramique, protection céramique double couche et cire Crystal Rock, recoloration cuir, nettoyage moteur) qui ne faisaient au final plus grande différence entre le programme du dessous avec options et la formule complète.

Un des gros postes de rénovation de cette auto fut la remise en état des jantes. Étant repassé chez Audi récemment, ces derniers ont aspergé un nettoyant jante fortement alcalin ayant pour conséquence, sur ce modèle de jante en Aluminium Poli (non verni), de laisser une voile blanc. Aussi, la présence de plaquettes et de disques de compétition ont laissé un amas de poussière de plaquette bien catalysées dans la matière…

Au final, plus de 16h (4h/jante) furent nécessaires pour remettre en état ces belles jantes, avec polissage machine (laine d’acier , polish métaux gros grain et finition) pour la partie intérieure et à la main pour la face externe.

Le polissage de la carrosserie s’avéra aussi corsé en raison d’un vernis relativement dur comme souvent sur gamme S/RS, mais surtout la présence d’une voile extrêmement terne et incrusté. A noter la présence d’épaisseurs de peinture+vernis très(trop) faibles à certains endroits (80microns) m’obligeant à n’observer qu’un polissage light. Il faut savoir raison garder dans le detailing, et bien souvent, le mieux est l’ennemi du bien.

Au final, on frôle donc le 100% en correction sur l’auto, avec des zones ou certains défauts trop profonds furent atténués malgré des wetsandings.

Le compartiment moteur nécessita lui pas loin de 4h afin de nettoyer l’ensemble en profondeur, de polir les éléments carbone, et de conditionner le tout.

Une double couche de protection céramique CARLIFT Crystal version Pro (Titanium) permettant une durabilité max de 3ans fut apposée sur l’auto et séchée par lampe infrarouge pour plus de tenue et de brillant.

La couche finale de Crystal Rock est là pour apporter son petit plus en rendu, en rondeur et en toucher.

Le rendu final est sublime avec un effet mouillé bien prononcé (ce qu’on recherche sur un coloris clair)!

52h de dur labeur sur cette auto, qui en avait bien besoin, et qui est maintenant fin prête à reprendre la route des circuits.

 

VIDEO FINALE DU RENDU (en intérieur):

 

VIDEO FINALE DU RENDU (en extérieur):

 

 

A très bientôt pour de nouveaux reportages.

  • Véhicule: Audi R8 V8 4.2 FSI
  • Traitement: Correction 100%
  • Temps de travail: 52h (6jours)
  • Année de réalisation: 2015
  • Produits disponibles: www.maniac-auto.com

Laissez un commentaire