Une BMW M6 Cabriolet qui revient d’entre les morts…

Dans la carrière d’un Detailer, il y a quelques rénovations qui vous marquent, physiquement et mentalement. Et bien cette BMW M6 Cabriolet en fait partie. Assurément.

D’une, car l’état initial était vraiment déplorable ( cf. vidéo du capot avec résine séchée laissant un toucher de papier à poncer grain180…), avec également les Pare-chocs AV/AR ruinés, le coup de clef volontaire sur tout le latéral gauche, les échappements que je pensais noirs d’origine….

D’autre part, car cette rénovation m’a demandé énormément d’implication physique pour parvenir à un résultat correct sur les zones irrattrapables.

Certaines pièces manquantes ont été rachetées (caches PC avant et arrière) et repeintes, plaque d’immatriculation changée, débosselage, vitres teintées retirées afin de faire passer la contre-visite au véhicule.

Une grosse résurrection pour cette bavaroise qui en avait plus que besoin, mais aussi pour présenter un véhicule dans un état présentable au futur acheteur afin d’éviter qu’il ne parte ne courant au premier coup d’œil…

Que l’on ne se mente pas non plus, les pare-chocs, même si très bien revenus après le poli-lustré et le rattrapage au stylo, nécessitent quand même d’être repassés en peinture afin d’avoir un résultat impeccable. Mais au moins, cette résurrection a permis de masquer un peu le mal et d’éventuellement retarder l’échéance pour le futur acheteur.

Autre point important de rénovation, l’intérieur. Les cuirs de cette BMW M6 Cabriolet étaient très sales et compliqués à ravoir en profondeur en raison des perforations de la fonction ventilée. Plusieurs zones ont été repigmentées et l’ensemble fut nourri et protégé.

Bien entendu, tous les autres points d’attention furent traités (moteur, capote, joints, plastiques extérieurs repigmentés, joncs noirs brillants, moquettes et tapis…)

Un résultat au final assez probant, qui permettra de plus ou moins mettre en confiance l’acheteur potentiel et de présenter cette BMW M6 Cabriolet au mieux possible compte tenu de l’état existant.

Pas moins de 7jours de travail furent nécessaires (Correction100) pour venir à bout de ce travail et livrer la BMW M6 Cabriolet à son propriétaire, médusé par l’état final, qui lui rappela sa livraison neuve en concession il y a 3ans…
Flatteur mais loin de la vérité quand même…

Et comme le Detailing ne connait pas de repos en cette période, on repart aussitôt avec une nouvelle rénovation 😉
Pas de repos pour les braves dit-on…

A bientôt pour de nouvelles aventures

  • Véhicule: BMW M6 Cabriolet
  • Traitement: Correction100
  • Temps de travail: 7 jours
  • Année de réalisation: 2017
  • Produits disponibles: http://www.maniac-auto.com

Laissez un commentaire