Detailing. Derrière ce terme un peu barbare se cache en réalité une activité artisanale complète qui permet de redonner l’éclat et l’apparence du neuf à tout véhicule.

Grâce à l’emploi de techniques et de produits bien spécifiques, le detailing répond à chaque besoin de l’automobiliste, allant d’un lavage manuel dans les règles de l’art, au traitement de protection d’une véhicule neuf, et ce jusqu’à la rénovation complète intérieure/extérieure d’un véhicule ayant subi les outrages du temps.

Tel un sculpteur façonnant son œuvre, le detailer aura pour objectif de travailler sur le véhicule jusqu’à ce que l’état d’origine soit retrouvé et sublimé. Certaines rénovations complètes avec démontage de plusieurs éléments de carrosserie afin de nettoyer et polir en profondeur, pour un résultat concours, peuvent prendre plus de 100heures…

Le detailing existe pour répondre à un réel besoin de l’automobiliste moderne. Que ce dernier utilise son véhicule de façon quotidienne pour se rendre au travail ou hebdomadaire pour des balades dominicales, les bienfaits du detailing sauront protéger et valoriser son bien le plus longtemps possible.

Quelques avantages majeurs d’un traitement de detailing:

  • Protection du capital lors de l’achat d’un véhicule neuf.
  • Entretien facilité grâce aux traitements de protection (carrosserie et intérieur) proposés.
  • Conservation d’une peinture d’origine (plus-value indéniable notamment pour les véhicules anciens/de collection!
  • Éviter les oversprays (surplus de vernis mal tiré) et les décalages de teinte lors d’une remise en peinture d’un élément.
  • Sublimer votre auto pour des expositions et/ou concours.
  • Favoriser la revente d’un véhicule en lui redonnant un aspect neuf.
  • Éviter les frais financiers considérables demandés par les concessions lors de retours de leasings.

 

Comme exposé précédemment, le detailing permet à l’utilisateur d’entretenir son véhicule beaucoup plus facilement. En effet, les contaminants divers (poussière, insectes séchés, déjections d’oiseux, etc.) ont moins tendance à adhérer à la carrosserie. Il en va de même pour un intérieur traité, qu’il soit en cuir ou en tissu. Ce dernier évitera un transfert de couleur (jean’s sur un cuir clair par exemple) ou l’apparition de traces d’humidité sur des tissus clairs (auréoles).

Mais plus que tout, grâce à un entretien régulier, suivant les bonnes techniques, l’automobiliste pourra profiter pleinement de son véhicule à chaque utilisation, en conservant l’éclat du neuf le plus longtemps possible.